Qui sont les anciens Maîtres ou professeurs ? Liens

Maître Ni Hua Ching

Maître Huang Sheng Shyan

Patrick A. Kelly

Un professeur peut être considéré comme un Guide ou un accompagnateur dans une quête personnelle. C’est aussi d’un autre point de vue, juste un élève à un niveau plus avancé et qui a lui-même un professeur avec qui apprendre. C’est aussi le maillon d’une longue chaîne de connaissances sans laquelle tout cet héritage se serait perdu. Le caractère 子 (Zi)  qui renvoie à la notion de Maître et du sage est aussi synonyme du mot enfant/bébé en chinois, car celui-ci a conservé la flexibilité physique et mentale d’un enfant ainsi que son envie naturel d’apprendre perpétuellement. C’est le paradoxe du « vieil enfant »

La Chaîne des Maîtres qui ont perpétué l’Art du Tai Chi remonte ainsi jusqu’à 700 ans en Chine et fort probablement au-delà à travers d’illustres inconnus.  Elle arrive jusqu’à nous à travers quelques grands Maîtres comme Maître Huang Sheng Shyan, Maître Ni Hua Ching, Maitre Ma Yue Liang ayant traversé la période de grand changement en Chine de ces dernières décennies. La méthode d’enseignement se base sur l’approche de Patrick A. Kelly qui a pu transmettre cet héritage à travers une approche scientifique et méthodique d’un enseignement d’abord oral et l’enseignement de Maître Ni Hua Ching qui a constitué un pont entre un enseignement spirituel ancestral et le monde moderne à travers un ensemble d’ouvrages écrits.

Ces quelques véritables grands Maîtres ou experts ont compris le besoin de s’adapter à ce nouveau contexte social et ont entamé une profondément réforme de la méthode d’enseignement du Tai Chi avec une approche plus méthodique, scientifique, ouverte.  Mais même avec la meilleure des méthodes d’enseignement possible, le Tai Chi reste un art profond et parfois complexe, où être le disciple d’un grand Maître ou faire partie d’une grande école n’est pas le garant d’une réussite dans l’apprentissage, comme répéter des mots intelligents maintes fois entendus est loin d’être la preuve d’une quelconque sagesse. Chacun est ainsi libre et responsable de porter et d’élever son propre niveau de l’art, sans se cacher derrière un nom ou une tradition, suivant ses envies, ses choix et les possibilités que nous offrent la vie tout en gardant la nécessité de rester réaliste avec soi-même.

Master Huang Sheng Shyan with Patrick Kelly

 

Master Ni Hua Ching very rare speech caught on camera

Home

http://patrickkellytaiji.com/

http://v.youku.com/v_show/id_XNTg3NDgyMTQ4.html